Actualités, nouvelles et manifestations culturelles à Île Maurice

Galerie du Moulin Cassé

0 211

Le visiteur est accueilli par un jardin luxuriant avant de découvrir le bâtiment. Entrez dans la Galerie du Moulin Cassé, c’est vivre une introduction à l’art mauricien.

  

Jardin de la Galerie du Moulin Cassé et Vestige de la tour de cheminée de l’ancienne sucrerie

 

L’architecture de la Galerie du Moulin Cassé remonte à 1820. Elle appartient au patrimoine historique de l’Ile Maurice. Cette ancienne sucrerie a été aménagée pour résister aux feux : les voutes en éléments d’argile rouge, de mortier et de chaux constituent un rempart aux flammes. L’édifice est composé de plus de vingt mille poteries.

Voûte de la Galerie du Moulin Cassé

 

Fermée en 1880 suite à une pénurie d’eau, abandonnée jusqu’en 1966 puis transformée quelques temps en lieu de fêtes, cette étonnante et magnifique bâtisse abrite aujourd’hui une galerie d’art.

        

Aménagement intérieur de la Galerie du Moulin Cassé

 

Deux artistes sont exposés de manière permanente : Diane Henry (photographe contemporaine) et Malcolm de Chazal (1902-1982).

Diane Henry est une photographe de la Nature : la macrophotographie est le moyen pour Diane d’accrocher notre attention par les beautés disproportionnées de Dame Nature. En baladant nos yeux sur ses clichés, on est en totale respect face à tant de charmes fragiles : une fleur épanouie, un rivage, une étoile de mer… figés dans l’instant et suspendus à notre regard.

      

 

Malcolm de Chazal est un personnage essentiel de l’Ile Maurice. Des études en Louisiane, un tour de l’Europe, de retour à Maurice une expérience professionnelle sucrière et textile sans grande envergure, il décide d’exposer ses idées économiques et politique concernant l’industrie sucrière. Il sera précurseur en bien des domaines.

 

Egalement écrivain, poète et dramaturge, il fait partie du cercle des intellectuels mauriciens dans les années 1940.

Amoureux de l’Ile Maurice, Malcolm de Chazal est mauricien avant tout. Il n’hésite pas à s’engager en politique en 1959 : il sera le candidat du Parti travailliste aux élections législatives.

Malcom de Chazal, en constante quête de nouveaux moyens d’expression, choisit la peinture à l’âge de 56 ans. Et si son entourage trouve cette démarche tardive, il répond  « Le poète peut tout, même l’impossible » ! Souhaitant répandre des vérités essentielles, son art est Naïf, franc, simple à lire. Comme chaque fois que Malcolm de Chazal se lance dans une nouvelle aventure, sa production est constante et nombreuse. De son vivant, peu de toiles seront vendues sur l’île. Cependant, son travail d’artiste peintre est apprécié lors d’expositions en France, aux Etats Unis, au Sénégal, en Italie.

  

L’audace et la douce folie de Malcolm de Chazal se retrouvent dans les couleurs franches et acidulées de ces tableaux.

« Désormais, alors que je n’étais rien pour les hommes, pour la fleur J’ÉTAIS QUELQU’UN, puisque la fleur prenait compte de moi. C’est alors que tout s’éclaire. Le paysage à Maurice n’était plus étriqué, seuls les hommes l’étaient. Une nouvelle perspective s’ouvrait devant moi. »

 

Après la visite de la galerie du Moulin Cassé, partez à la découverte de Pereybère, authentique village de l’Ile Maurice. A quelques pas de Grand Baie et Cap Malheureux, une plage de sable fin et des paysages somptueux appréciés des mauriciens et encore peu connus des touristes. Tout est prévu pour des moments de convivialité entre amis ou en famille : paillottes, transats, pêche au gros, kitesurf, ski nautique, poissons tropicaux, plongée sous-marine, excursions pour le Parc National du Bras d’Eau et la montagne du Pouce.

Plage de Pereybère

 

Pour séjourner : maisons d’hôtes, hôtels de charme ou hôtels luxueux sont installés à Pereybère.

Villa Azura Private Beach Pereybere Mauritius

 

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.